20/10/2011

Pas la faute à la canicule...

Ainsi voyez comme à partir de la découverte de l'imprimerie, l'architecture se dessèche peu à peu, s'atrophie et se dénude.

 

 

Victor Hugo (Extrait de Notre Dame de Paris)

--------------------------------------------

Et il ne croyait pas si bien dire en parlant de déssechement, l'ami Victor. Non seulement la vigne est desséchée mais l'encre de l'imprimerie s'est asséchée, mettant la boutique au sec...

n&b

Ah!  Maudit soit Internet

Qui autour de lui

Fait place nette

De jour comme de nuit...

 

NOTA : La newsletter est activée. N'hésitez pas à vous inscrire pour être informé des parutions  sur ce blog et avoir peut être d'autres nouvelles...

21:34 Écrit par Videolf dans Délires | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bravo Albert, toujours plein d'humour, mais là tu as trouvé tous les ingrédients.
Bises et à +

Écrit par : perrine | 20/10/2011

Répondre à ce commentaire

Ces boutiques tombées dans l'oubli ne savent pas disparaître et semblent des fantômes!
Un beau N&B.
Bisous.

Écrit par : MAMYNI | 20/10/2011

Répondre à ce commentaire

Mais oui de nos jours, le papier coûte cher et il faut préserver les arbres de nos forêts... internet permet quand même de jolies rencontres...
Bonne continuation, Albert.

Écrit par : Philippe | 21/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Albert,

Belle photographie en NB,
Encore une boutique à l'abandon,triste réalité ...
Je te souhaite une bonne journée,
Le soleil est encore parmi nous aujourd'hui,que du
bonheur :-))
Bisous à toi de Mimi ta flibustière....

Écrit par : MiMi du SuD | 21/10/2011

Répondre à ce commentaire

voilà une très belle photo..;humoristiquement présentée, comme toujours !!!!!

Écrit par : Malilouléa | 22/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Albert ,
Voilà un cliché dans le style Adget ,
une façade en bois , quelques branches
évadées d'un tuteur et de jolies volutes
en métal aux fenêtres ,le décor est
planté ,pour commencer l'histoire !
Je t'embrasse .

Écrit par : françoisedu80 | 23/10/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.