30/10/2011

Dans les mailles du filet


Les femmes , me semble-t-il, aiment qu'on les capture dans un filet de phrase.

Antonio Lobo Antunes, dans  Dormir accompagné 

--------------------------------------------------------------

Ne pensez pas mesdames que je veuille avec ce filet, vous retenir.

Il paraît si inextricable que j'aurai bien de la peine à m'en servir.

Et le seul appât qu'il me plaît à votre encontre, ici même d'utiliser

Ce sont ces simples photographies à vos yeux proposées.

n&b

Bandol (Var)  20 sept 2011 

 NOTA : La newsletter est activée. N'hésitez pas à vous inscrire pour être informé des parutions  sur ce blog et avoir peut être d'autres nouvelles...

20:07 Écrit par Videolf | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Ca marche ! Joli mic mac de fils... :)

Écrit par : Pastelle | 30/10/2011

Répondre à ce commentaire

Une photo superbe. Et bien faite pour activer notre imaginaire, avec tout cet "embrouillamini" de fils.
Hum, tu utilise aussi l'appat de tes phrases, non ?
Je t'embrasse et te souhaite une bonne journée.

Écrit par : Malilouléa | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

J'adore défaire les noeuds.

Bonne semaine

Écrit par : Roland | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Des phrases sybillines bien difficile à comprendre :-)
Un bel embrouillamini ce filet!
Bises

Écrit par : MAMYNI | 02/11/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.